26/11/2009

Mon expérience de doctorant conseil

"De novembre 2008 à avril 2009, j’ai passé deux jours par semaine à l’Association des départements Cyclables. J’y ai géré diverses choses : la création d’une FAQ (foire aux questions) sur le site, la gestion des réponses aux problèmes juridiques, la rédaction de cahiers des charges pour des demandes de financement… Ce n’était vraiment pas au cœur de mon sujet de thèse qui porte sur « L'émergence et la circulation des vélos en libre service en Europe » (je suis inscrit en sciences politiques).

Je dois avouer, qu’au départ, je pensais ne pas y arriver, or tout s’est bien passé. A la fin de ma mission, les membres de l’asso m’ont demandé de les représenter (à leurs frais) dans un congrès européen qui s’est tenu à Bruxelles au mois de mai dernier. J’ai pu nouer de nombreux et très intéressants contacts. Difficilement pensable si j’étais resté enfermé dans mon labo.

Je remercie mon directeur de thèse de m’avoir poussé dans cette voie et Véronique Prud’homme (correspondante ABG à l’université Lyon 2) qui m’a aidé à monter le dossier. Je n’ai qu’un seul regret : ne pas pouvoir renouveler l’expérience cette année."

Remarques : dans le Docteurs&Co à paraître fin décembre, il y aura des infos supplémentaires sur ce dispositif. Quelques offres de missions sont sur le site de l'ABG

Contacts : maxime.hure[at]univ-lyon2.fr
veronique.prudhomme[at]univ-lyon2.fr

5 commentaires:

Bougas Dimitri a dit…

Bonjour,

Comment avez vous trouver cette mission ? Vous a-t-elle été proposée par la labo ? Avez vous eu un financement dans ce cadre ?
Est ce considéré comme un stage ?
Comment pouvez vous utiliser cette expérience (mis à part les contacts lors de la conf) dans le cadre de votre thése ?

EMrci pour vos réponses

Dimitri Bougas

Maxime a dit…

Bonjour Dimitri,

Dans l'ordre des questions qui mériteraient toutes un approfondissement :
- J'ai trouvé moi-même cette mission, en lien avec mes réseaux.
- J'ai eu un financement dans le cadre du monitorat conseil, sur les même bases qu'un monitorat enseignement
- C'est une activité considérée comme complémentaire à la thèse, ni un stage, ni une vraie mission de conseil.
- Pour ma thèse, concrètement à part un peu de documentation, la valeur ajoutée de la mission a vraiment été le réseau constitué. Mais cela a beaucoup compté. Tout dépend du terrain de thèse qui doit être mobilisé.

Merci pour votre commentaire
MH

Anonyme a dit…

Bonjour Dimitri,
Pour compléter ce que répond Maxime, une mission de doctorant-conseil se raccroche à un support financier dédié attribué à l'université par le ministère.
Maxime a fait preuve de patience pour que je puisse mettre en place la procédure de versement de son indemnité, impliquant les services financiers du service général de la recherche, l'agence comptable et aussi le service des ressources humaines.
Je suis responsable du dispositif sur mon université, celle aussi du doctorat de Maxime et je ne voulais pas installer son contrat d'engagement de monitorat doctorant-conseil sans être sûre de la procédure complète. Maxime a été patient, mais le système est complexe ! Ca n'a pas l'air comme ça mais il faut d'une part que l'université fasse un contrat au doctorant, puis qu'ensuite elle contracte avec son entreprise pour que celle-ci paie la mission du doctorant à l'université, qui rentre alors dans ses frais !
Maintenant nous savons faire mieux que les premiers contrats passés.
Je suis conseillère en insertion professionnelle des doctorants et docteurs, comme Maxime J'insisterais beaucoup sur le réseau constitué et affirmé à cette occasion, gage d'une expérience complémentaire, de terrain, valorisant le doctorat et ses savoir-faire. Le labo pourrait être aussi le lien pour trouver la mission, mais la recherche de celle ci par le doctorant permet de bien valoriser sa propre expertise auprès d'une organisation en veille par rapport à sa recherche.
A votre disposition pour plus de discussion,merci pour votre intérêt à la question.
V.Prudhomme Université Lyon 2

Bougas Dimitri a dit…

Bonjour,

merci pour ces réponses claires.

Si je comprends bien, dans l'absolu, seules certaines écoles doctorales encouragent une expérience en entreprise ... remarque de novice, veuillez m'en excuser.
Mme Prudhomme, votre fonction existe elle systématiquement en université ou école ?
Le monitorat conseil est-il une alternative au monitorat enseignement dans les obligations d'un doctorant avec allocation de recherche ?

Cordialement

Dimitri BOugas

Evelyne Jardin a dit…

Dans le prochain numéro de Docteurs&Co à paraître à la fin du mois, il y aura des infos complémentaires. Merci à Maxime et à Véronique pour leurs réponses.
Dr Evelyne Jardin
Animatrice du blog