02/02/2010

Rejoindre la branche informatique,ingénierie, études et conseil

Une enquête menée par le Céreq montre que les docteurs ne sont pas nécessairement bien vus des recruteurs dans la branche IIEC (informatique, ingénierie, études et conseil)
  • 60 % des recruteurs déclarent que les postes existants ne s’adressent pas à des profils de chercheurs (sous-entendu docteurs)
  • 60 % que la formation universitaire ne prépare pas les chercheurs (docteurs) à travailler dans le secteur privé
Résultat : seulement 3% des postes de cadre de la branche IIEC sont occupés par des titulaires d'un doctorat.

Source: Nathalie Moncel, Emmanuel Sulzer, Etude sur l’emploi des docteurs et doctorants dans la
branche informatique, ingénierie, études et conseil, Céreq et OPIIEC, Bref n°268, octobre 2009


- > Si malgré tout, avec votre doctorat, vous avez rejoint cette branche, expliquez comment vous avez obtenu votre poste en cliquant sur "commentaires".

-> Ou si vous souhaitez vous insérer dans cette branche, posez vos questions en cliquant sur "commentaires".

3 commentaires:

Pierre Lindenbaum a dit…

Ce chiffre ne m'étonne pas pour l'informatique, la plupart des scientifiques ont un soucis d'efficacité (et c'est bien normal) avant de se préocupper de la portabilité de leurs programmes (bonnes pratiques, connaitre les standards, documenter, etc...). Ce fait a été décrit recement dans Are we taking supercomputing code seriously?:
http://resources.zdnet.co.uk/articles/comment/0,1000002985,40004192,00.htm

philippe a dit…

3% ce n'est vraiment pas beaucoup, surtout lorsque l'on compare à d'autres pays comme l'Allemagne où faire une thèse est l'aboutissement d'un projet. Les plus grand cabinets de conseil en stratégie y recrutent largement dans les rangs des PhDs qu'ils soient scientifiques ou non, car la thèse est gage de maturité. A contrario, un étudiant de 23 ans tout juste sorti de master ne ferra pas "sérieux". Mais bon autres pays autres mœurs.

Anonyme a dit…

Ma thèse était sur un sujet scientifique, mais elle comportait comme une partie importante la programmation, c'était ce qui m'amusait le plus sur ma thèse, donc j'ai postulé pour un poste de programmeur en présentant ma thèse comme un travail de programmation et j'ai été recruté. J'avais donc un boulot, mais l'entreprise où je travaillais n'était pas très solide, j'étais en fait le seul employé d'un entrepreneur, j'attendais en vain pendant une année entière une première augmentation de mon salaire, qui était légèrement inférieur au salaire d'un chauffeur de tramway, et même au bout d'une année mon chef n'était pas en mesure d'augmenter mon salaire, mais il connaissait quelqu'un qui cherchait un programmeur dans une grande entreprise, il m'a arrangé très vite un entretien et j'ai commencé à travailler dans une grande entreprise pour un salaire agréable, où je suis maintenant très content.