04/02/2010

CONSEILS pour mieux gérer l'après thèse

Dr Charles Delalonde a récemment soutenu sa thèse réalisée chez Orange Labs. Il vous confie quelques conseils:
  1. Impliquez-vous dans l'entreprise et dans des projets. Exemples : Devenez le radar / détecteur de tendances, faites en sorte que les travaux de votre thèse soient convertis en livrables d’un projet de l'entreprise.
  2. Mettez en place une stratégie de publication offensive : cela vous donnera une audience en dehors de l'entreprise pour laquelle vous faites votre thèse et dans laquelle vous ne serez pas nécessairement embauché.
  3. Recherchez du travail un an à l'avance. Exemple : construisez et alimentez une identité de chercheur à travers un site web, un blog, un profil LinkedIn et Tweetez !
Contact: delalonde[at]gmail.com

4 commentaires:

Jean a dit…

Pour y être inscrit depuis plusieurs années, LinkedIn est de plus en plus fourni, complet et très riches en contacts variés ! La participation à des "Groups" techniques permet de trouver de nombreuses personnes dans son domaine que l'on n'aurait pas connu autrement.
Jean

Evelyne Jardin a dit…

Dans le numéro de Docteurs&Co à paraître le mois prochain, le Dr Pierre Lindenbaum (d'ailleurs actif sur ce blog) vous dira tout le bien qu'il pense de la fréquentation des réseaux sociaux. A suivre.
Dr Evelyne Jardin
Animatrice du blog

Julie Lauverjat a dit…

Bonjour,
Ces conseils me semblent surtout valables pour ceux qui ont fait leur thèse en entreprise.
Sont-ils valables pour des docteurs/doctorants en sciences humaines, qui n'ont pas eu cette chance ?

Evelyne Jardin a dit…

Je pense qu'ils s'appliquent à tous les docteurs et particulièrement aux docteurs en SHS. C'est un bon moyen de vulgariser et faire connaître vos recherches à des non scientifiques.